Faire vivre le dispositif

Apporter des idées nouvelles qui viendront enrichir le projet mais aussi une dynamique territoriale, intégrant les différents acteurs du territoire, qui puisse perdurer au-delà de la démarche elle-même.

Portée démocratique de l’action

Garantir l’expression démocratique de tous et la bonne représentativité des acteurs associés.

Reconnaissance de l’expertise citoyenne

Mettre au centre de la démarche l’expertise citoyenne des habitants des territoires concernés, complémentaire à l’expertise technique.

Maîtrise des différentes temporalités

Considérer les risques de discontinuité dans le temps et dans l’espace entre les différentes étapes d’une démarche de concertation et plus largement, dans le processus global dans laquelle elle s’inscrit.

Approche pédagogique visant à rendre lisible les enjeux

Permettre aux habitants appelés à s’engager dans un processus de concertation de disposer des moyens d’information nécessaires et éviter le décrochage de certains acteurs de la concertation au cours de la démarche.

Croisement des regards à travers une approche pluridisciplinaire et sensible des territoires

Utiliser les outils des sciences sociales, des disciplines de l’aménagement, des disciplines artistiques, etc, qui questionnent les perceptions et représentations des territoires.

Recherche de convivialité et de bien commun

Favoriser l’engagement des participants et produire du débat en sortant des intérêts catégoriels des uns et des autres.

Démarche environnementale globale et intégrée

Aider les acteurs à agir en faveur du développement soutenable des territoires.