Accueil > Qui sommes-nous ?

Notre approche

De par son expérience, Arènes endosse régulièrement le rôle d’animateur de la concertation, en adoptant parallèlement une posture réflexive pour accompagner les équipes de maîtrise d’ouvrage et les acteurs locaux dans leur volonté de contribuer à la vitalité du débat démocratique et à l’avènement d’une planification de territoires durables.

Tout autant investie dans la mise en pratique que dans le travail de réflexion critique et de recherche-action, Arènes met à profit cette hybridité dans ses activités quotidiennes de manière à faciliter la prise de recul sur ses propres actions.

Association de loi 1901, Arènes a aussi un code génétique particulier du point de vue de sa structuration, qui se traduit en interne par un fonctionnement horizontal basé sur la transparence, le partage de l’information et la codécision au sein de l’équipe. Elle tente d’assumer une cohérence de fonctionnement et de positionnement dans le champ social, principes qui résonnent pour nous de façon particulière avec, notamment, les enjeux du développement soutenable et de la démocratie locale. Au cours du temps, l’association a noué des partenariats au long court avec des acteurs diversifiés, toujours dans l’idée que les projets collectifs naissent d’une volonté commune que l’on ne peut rencontrer dans les groupements de circonstance ou d’opportunité.

La force de nos propositions réside avant tout dans le fait de mener, en premier lieu, une réflexion sur le processus démocratique en tant que tel avant même de commencer à se questionner sur les outils et dispositifs qui seront déployés. Ce qui sous-tend notre approche, c’est la question du sens, ou, autrement dit, celle qui consiste à se demander comment mettre le territoire et ses acteurs en dynamique autour d’un processus de fabrication démocratique, avant même de se pencher sur son objet. Il est fondamental de garantir la solidité démocratique de notre action, non pas par une perspective communicationnelle, mais grâce à une réflexion collective approfondie sur le processus dans sa globalité. Cette dernière se doit d’interroger la finalité politique des actions mises en œuvre en considérant la concertation en tant que véritable objet démocratique.

De ce fait, notre structure apprécie tout particulièrement intervenir dans le cadre de démarches qui recouvrent un caractère pilote et/ou innovant, sur des terrains « laboratoires » précurseurs où nous pouvons proposer des dispositifs ambitieux, à hauteur de l’objectif démocratique qui est le nôtre. Le droit à l’expérimentation fonde l’intérêt des démarches participatives et s’inscrit bien dans le cœur de métier de notre association, plutôt encline à travailler sur la haute couture démocratique que sur le prêt à porter.