En 2006, lors de la quatrième édition de l’Art des lieux, l’association Arènes a interrogé les espaces concernés par le projet de promenade urbaine du Belvédère de Séon dans le 15e arrondissement de Marseille.

JPEG

Cet ambitieux projet avait été concrétisé dans la partie sud par la réalisation d’un parc urbain. L’autre versant de ce projet demeurait en friche alors qu’il devrait constituer une trame verte liant le nord du site de la vallée de Séon (la Bricarde et Plan d’Aou) au bas (Ruisseau Mirabeau) de cet amphithéâtre ouvert sur la mer.

Le Grand Projet de Ville, anciennement Grand Projet Urbain, a été l’un des principaux instigateurs de ce projet. Il demeurait malheureusement méconnu du grand public malgré de nombreuses réalisations. Il nous semblait pertinent de porter le regard de la démarche de l’Art des Lieux sur ces enjeux.

L’Art des lieux souhaitait y affirmer l’intérêt de son potentiel environnemental et paysager au regard de sa situation géographique exceptionnelle, véritable noyau fédérateur de l’ensemble des quartiers qui s’y attachent. La démarche voulait favoriser en particulier le processus de ré-appropriation d’un site, de son histoire et de son avenir par les acteurs locaux.

Publié le 26 novembre 2012

Portfolio