En 2002, l’association Arènes s’est intéressée pour la première édition de l’Art des Lieux aux Hauts de Sainte-Marthe, à Marseille dans le 14ème arrondissement.

Le site est constitué d’un ensemble de friches urbaines et agricoles, espace de transition entre ville et campagne, entre passé et futur. Bastides, traverses, canaux d’irrigation, champs et maraîchages y cohabitent et caractérisent ce paysage mi-urbain, mi-rural.

L’objectif du projet consistait en une découverte d’un territoire méconnu, celui des Hauts de Sainte Marthe. La révision du Plan d’Occupation des Sols (P.O.S.) de la Ville de Marseille le place aujourd’hui au centre d’enjeux territoriaux auxquels il nous semblait important de sensibiliser le public. En particulier, les qualités environnementales, patrimoniales et paysagères de ce site exceptionnel sont des atouts à valoriser dans les projets urbanistiques à venir.


JPEG - 169.3 ko

Il s’agissait donc d’impulser un débat, qui jusqu’ici n’avait pas vraiment eu lieu, concernant l’avenir d’un espace crucial pour le 14ème arrondissement, voire pour l’ensemble des Marseillais. Pour cela, l’implication des habitants devait y avoir une large place. Un travail de découverte à travers des balades avec les scolaires et l’implication des artistes sur le site a permis aux 5000 participants du festival, habitants du quartier ou non, de découvrir ses qualités et ses enjeux.

Publié le 26 novembre 2012

Portfolio